ile.jpg

PUBLICATIONS

LE

CIEL

EN BLOCS

C1_Minuit-620x739.jpg

MINUIT MOINS DEUX AVANT LA FIN DU MONDE

C1-Lièvre.png

LE

LIÈVRE

D'AMÉRIQUE

chevreuils-620x727.jpg

LES HOMMES SONT DES CHEVREUILS QUI NE S'APPARTIENNENT PAS

syndrome.jpg

LE SYNDROME

DE

TAKOTSUBO

noirceur.jpg

NOIRCEUR

ET 

AUTRES COULEURS

oies-572x1024.jpg

LES OIES

NE PEUVENT PAS

NOUS DIRE

 

DANS LES MÉDIAS

LE CIEL EN BLOCS

On touche à quelque chose de l'humanité. C'est très beau. [...] Ça fait du bien à l'âme.

Barbel Renke

Chroniqueuse

LE LIÈVRE D'AMÉRIQUE

Il y a beaucoup à tirer de cette fable des temps modernes qui appelle au respect de la nature, et particulièrement de la nature humaine. On est happé par le récit et par des phrases qui font réfléchir.

Josée Boileau

Journaliste

LE LIÈVRE D'AMÉRIQUE

 

Viens de terminer Le lièvre d'Amérique, la fable animalière de Mireille Gagné dont tout le monde parle ces temps-ci. Un peu nébuleuse, comme toutes les fables, mais magnifiquement écrite et d'une grande poésie. Un roman passionnant.

Michel Tremblay

Auteur

 

BIO

MIREILLE_GAGNE_3862_COULEUR_VERTICALE_FO

Autrice (romancière, nouvelliste et poète), Mireille Gagné est née à l’Isle-aux-Grues et vit à Québec. Elle travaille dans le domaine de la culture et des communications. Elle a publié quatre recueils de poésie aux Éditions de l’Hexagone : Les oies ne peuvent pas nous dire (2010), Les hommes sont des chevreuils qui ne s’appartiennent pas (2015), Minuit moins deux avant la fin du monde (2018) et Le ciel en blocs (2020). Elle a également publié deux recueils de nouvelles Noirceur et autres couleurs aux Éditions Trampoline (2010) et Le syndrome de takotsubo aux Éditions Sémaphore (2018), ce dernier lui ayant valu le titre de finaliste du Prix de création littéraire de la Ville de Québec et du Salon international du livre de Québec 2019. Grâce à son premier roman Le lièvre d'Amérique, publié aux éditions La Peuplade (2020), elle est notamment lauréate d'Une ville, un livre 2021, lauréate du Prix de création littéraire 2021 du Salon international du livre de Québec et de la Ville de Québec, finaliste du Prix Les Inrockuptibles catégorie Premier roman, finaliste du Prix Wepler - Fondation La Poste, première sélection 2021 du Prix des libraires du Québec et Mention spéciale du jury du Prix Senghor.

Crédit photo : Laurence Grandbois Bernard

 
 

ACTUALITÉS

 

CONTACT