« Tu t’étais arrêté à la deuxième croix, celle qui indique l’endroit où les terres sont au plus bas. La marée les gruge régulièrement à cette période de l’année. Elles sont fracturées, ravagées par de larges fossés naturels qui permettent d’évacuer l’eau pendant le baissant. De chaque côté de la route, il y a des bosquets touffus, des hautes herbes et un arbre mature qui sort de nulle part. Tout le monde se demande comment il peut survivre dans de pareilles conditions. »

Extrait : Le lièvre d'Amérique

PUBLICATIONS

 

DANS LES MÉDIAS

 

BIO

 
 

ACTUALITÉS

CONTACT

Suivez-moi :

  • Noir Icône Instagram
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • goodreads
 
© 2020 Mireille Gagné